L'externalisation - Spé Systèmes d'information de gestion - Terminale STMG

L'externalisation - Spé Systèmes d'information de gestion - Terminale STMG

Notre professeur a rédigé pour vous ce cours de Spé SIG niveau Terminale STMG sur le chapitre "L'externalisation", issu de la partie "Comment la fonction système d'information accompagne-t-elle les choix de l'organisation ?".

La première partie de cours de Spécialité SIG concerne les principes de l'externalisation, c'est-à-dire les enjeux, les différents types d'externalisation, l'externaliosation du SI et aussi l'étendue des services; la deuxième partie aborde les bénéfices de l'externalisation avec les raisons et les gains pour l'organisation. Vous étudierez ensuite les types d'infogérance et enfin ce document se termine sur la partie liée aux risques de l'infogérance.

Téléchargez gratuitement ce cours de Spé Systèmes d'information de gestion ci-dessous sur l'externalisation.

Document rédigé par un prof L'externalisation - Spé Systèmes d'information de gestion - Terminale STMG

Le contenu du document

 

LE PRINCIPE DE L’EXTERNALISATION

LES ENJEUX

L’externalisation est le transfert à un prestataire spécialisé de tâches jusque-là assumées par l’organisation.

Ce service fait l’objet d’un contrat à long terme entre des entités juridiquement autonomes.

L’externalisation (aussi nommée impartition ou outsourcing) est différente de la sous-traitance :

 

  • Un transfert ponctuel relève de la sous-traitance
  • L’externalisation implique une idée de dynamique (transfert de tâches auparavant assurées par l’organisation) alors que la sous-traitance peut concerner des tâches qui n’ont jamais été réalisées par l’organisation
  • L’externalisation fait partie d’un mouvement de recentrage vers le cœur de métier de l’organisation

 

 

L’externalisation peut concerner tout ou partie du SI pour des tâches d’exploitation ou de réalisation de projets.

Cela conduit à confier à un ou des prestataires des ressources matérielles, logicielle et/ou humaines de l’organisation. 

 

LES DIFFERENTS TYPES D’EXTERNALISATION

Les différents types d'externalisation - Cours Spécialité systèmes d'information de gestion Bac STMG

 

  • L’externalisation traditionnelle :  revient à confier durablement le management d’une activité peu sensible à un prestataire externe à l’entreprise.
  • L’externalisation traditionnelle avec transfert de ressources : consiste à confier à un prestataire une activité peu sensible, préalablement réalisée en interne.
  • L’externalisation stratégique, la moins répandue actuellement, revient à confier à un prestataire externe une activité stratégique alors déjà réalisée en externe ou nouvelle.
  • L’externalisation stratégique avec transfert de ressources : consiste à confier à un prestataire externe une activité stratégique préalablement effectuée à l’intérieur de l’entreprise.

 

 

L’EXTERNALISATION DU SI

L’infogérance est le fait de confier tout ou partie de ses moyens informatiques à un prestataire extérieur qui gère le système d’information à votre place. C'est pour cela qu’il s’agit d’une forme d'externalisation. 

L’infogérant prendre ainsi en charge tout ou partie de la gestion du système d’information et se substitue entièrement à son client dans les tâches confiées. Ses tâches sont préalablement définies et consignées dans un contrat d’infogérance. 

Le contrat d’infogérance est un contrat particulier, car aucun texte ne le définit. Chaque prestataire de service et chaque organisation doivent donc se charger de la rédaction de celui-ci. 

De nombreuses définitions sont néanmoins disponibles. Et parmi toutes ces propositions, trois éléments sont communs : 

 

  • Le contrat est intuitus personae (le choix de la personne du prestataire est déterminant pour le client)
  • La nécessité de l'intervention d’un tiers (la société d’ingénierie en informatique SSII), à savoir un prestataire ne se trouvant pas avec le client dans un lien de préposition juridique. 
  • L'exécution du contrat se fait sous la responsabilité du prestataire

 

 

L’ETENDUE DES SERVICES

L’infogérance recouvre donc une large palette de prestations. La plupart du temps elles sont nommées par des acronymes. 

Exemple de services d’infogérance :

MCO (maintien en condition opérationnelle)

TMA (tierce maintenance applicative)

ASP (Application Service Provider)

SAAS (Software as a service)

MSSP (Managed Security Service Provider), etc. 

Infogérance - Cours spécialité sig terminale stmg

 

LES BENEFICES DE L’EXTERNALISATION

LES RAISONS 

Une organisation met en œuvre des activités et des processus (métiers et supports) à l’aide de ressources matérielles, immatérielles, humaines, organisationnelles et financières.

Certains de ces ressources sont rares ou confidentielles et difficilement substituables. L’entreprise doit donc s’assurer de leur sécurité car elles représentent leur avantage concurrentiel.

Les organisations sont dépendantes de leur SI et pourtant la plupart d’entre elles l’externalisent. 

 

Ainsi, elles : 

 

  • Peuvent externaliser les activités support à faible valeur ajoutée (qui n’apporte pas d’avantage concurrentiel)
  • Doivent maintenir en interne les activités et ressources liés à leur cœur de métier (ce qui fait la raison d’être de l’organisation).

 

 

Exemple : 

Une organisation peur externaliser les activités standards comme les ressources humaines sauf si c’est un cabinet de recrutement, car il s’agit de son cœur de métier. A l’inverse elle pourra externaliser ses activités de paye, de comptabilité et de prospection…

 

LES GAINS POUR L’ORGANISATION

L’externalisation du système d’information permet de bénéficier d’une prise en charge de qualité et c’est toute l’organisation qui en bénéficie :  

 

Pour les collaborateurs : 

 

  • Diminution des pertes de temps liées aux dysfonctionnements du SI
  • Climat moins stressant
  • Interlocuteur identique 

 

 

Pour la gestion du parc micro : 

 

  • Optimisation des performances des machines et des outils informatiques
  • Maintenance régulière
  • Renouvellement régulière avec du matériel adapté aux besoins de l’organisation

 

 

Pour la fourniture de matériel : 

L'infogérant conseille sur l'achat du matériel et sur les mises à niveau nécessaire pour le bon fonctionnement du parc. De plus, étant complètement détaché de la vente de matériels, il nous apporte son œil expert de manière objective.

 

Pour la Direction de l'entreprise : 

 

  • Assistance permanente 
  • Stabilité des coûts et du budget prévisionnel 
  • Accès à des ressources et compétences rares venant de prestataires spécialisés dans un domaine d’activité
  • Flexibilité et réactivité 
  • Meilleure gestion de sa performance grâce à une vision plus claire de son SI et une gestion optimale par le prestataire 

 

 

LES TYPES D’INFOGERANCE

Il existe 5 formes d'infogérance, correspondant aux différentes fonctions ou partie du système d'information externalisées. 

Infogérance de fonction Prise en charge des fonctions assurée par le service informatique (Exploitation, administration...)  
Infogérance d'exploitation Prise en charge totale ou partielle des fonctions d'exploitation des systèmes d'information.
Infogérance de solutions Il s'agit d'une combinaison d'infogérance de fonctions (réseaux, micro...) et d'applications (paie, comptabilité...).
Infogérance d'application Prise en charge de l'exploitation, de la maintenance et des évolutions d'une ou plusieurs applications : paie, comptabilité, ventes... 
Infogérance globale  Prise en charge totale des fonctions de production des traitements, de développement et de maintenance de l'essentiel des applications et des équipements informatiques 

LES RISQUES DE L’INFOGERANCE

L’externalisation présente différents risques pour l’organisation : 

 

  • La perte de savoir-faire et la dépendance vis-à-vis du prestataire 
  • Les difficultés de suivi de l’activité externalisée
  • Un manque de transparence de la part du prestataire
  • Une difficulté de réversibilité quant au changement de prestataire ou à la ré-internalisation de l’activité (backsourcing)
  • Difficultés de compréhension de la culture de l’entreprise et des réels besoins de celle-ci (service inadapté)
  • Le risque de perte de confidentialité à cause d’un accès illimité à des informations sensibles
  • Le risque de défaillance du prestataire

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?