Le budget - Spécialité Systèmes d'Information de Gestion - Terminale STMG

Le budget - Spécialité Systèmes d'Information de Gestion - Terminale STMG

Découvrez ce nouveau cours de Spé SIG pour le bac STMG niveau terminale issu de la partie "Comment la fonction système d'information accompagne-t-elle les choix de l'organisation?" dans le chapitre "Le budget".

Notre professeur, tout au long de ce document de spécialité SIG, aborde trois notions avec en première partie le budget du SI; puis en deuxième partie les rôles de la DSI et enfin la valeur du SI dans l'organisation.

Téléchargez ce cours de Spé Systèmes d'information de gestion sur le budget ci-dessous.

Document rédigé par un prof Le budget - Spécialité Systèmes d'Information de Gestion - Terminale STMG

Le contenu du document

 

LE BUDGET DU SI

Un budget est un document récapitulatif des recettes et des dépenses prévisionnelles d’une entité pour une période à venir.

Le SI étant une activité transversale, établir un budget du SI s’avère difficile et nécessiterait notamment de prendre en compte le temps passé par les utilisateurs du SI en interaction avec celui-ci (et donc les charges salariales associées, elles-mêmes rattachées à différents services). Ainsi les estimations évalueraient le budget du SI entre 10 et 40% du budget total des organisations donc bien supérieur au budget informatique de l’organisation (1 à 3% du budget total en moyenne) dans lequel la DSI a une part prépondérante (mais le SI n’est pas la priorité de la DSI).

L’approximation utilisée est bien souvent le budget de la DSI décomposé selon deux horizons d’action : 

  • 70 à 80% sont consacrés aux dépenses de fonctionnement (exploitation, maintenance, assistance),
  • 20 à 30% sont consacrés aux dépenses d’investissement (projet de développement)

 

Les dépenses de fonctionnement (dites OPEX) sont des dépenses répétées et régulières alors que les dépenses d’investissement dites (CAPEX) sont ponctuelles et uniques. Les deux types de dépenses sont liés : l’investissement génère (ou diminue) des coûts de fonctionnement.

 

La maîtrise du budget peut être réalisé grâce à plusieurs leviers : 

  • La rationalisation du parc informatique (arrêt des serveurs, abonnements, licences obsolètes et non utilisé…)
  • La réduction des investissements en repoussant les délais de renouvellement de matériels et de logiciels.
  • La réduction des consommations (gestion de l’énergie …)

 

LES ROLES DE LA DSI

Le montant alloué au budget dépend de la façon dont la DSI est perçue dans l’organisation et donc son pouvoir décisionnel.

Ainsi la DSI peut revêtir 3 fonctions : 

Centre de service La DSI doit fournir gratuitement les services du SI aux autres métiers grâce aux ressources qui lui sont allouées. Le SI est une charge générale de l'organisation.
Centre de coût La DSI a des ressources budgétées et facture, à titre d'information et sans bojectif de production, les coûts de ses prestations aux directions métiers afin que celles-ci aient une perception de leurs dépenses et la DSI une mesure du sevice apporté.
Centre de profit La DSI n'a pas de recettes budgétaires par l'organisation. Elle se finance par la facturation au prix du marché de ses prestations (elle engrange ainsi les profits et supporte les pertes).

 

En tant que centre de coût ou de profit, la DSI est assimilée à un prestataire interne dont les clients sont les directions métiers de l’organisation.

La DSI peut refacturer ses prestations grâce à des abonnements forfaitaires ou proportionnels à l’utilisation des services.

 

LA VALEUR DU SI DANS L’ORGANISATION

La direction générale et la direction financière de l’organisation s’interrogent de plus en plus sur les apports du SI.

La refacturation interne est un moyen efficace pour mesurer les services utilisés et par conséquent leur coûts pour l’organisation.

Néanmoins, il en existe d’autres également utilisés par les structures : 

  • La valeur patrimoniale des actifs informatiques (matériels, logiciels, savoir-faire des équipes, compétences internes)
  • La valeur d’échanges inter-service (en mesurant l’apport du SI aux autres directions métiers de l’organisation
  • La valeur destructive qui elle mesure ce que couterait un dommage ou une défaillance du SI (pertes commerciales, dégradation de l’image…)
  • La valeur d’usage qui elle mesure l’apport en termes de productivité du SI à l’organisation

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?