La veille technologique - Spé Systèmes d'Information de Gestion - Terminale STMG

La veille technologique - Spé Systèmes d'Information de Gestion - Terminale STMG

Nous mettons à votre disposition ce cours de spécialité Systèmes d'Information de Gestion pour le bac de terminale STMG au sein du chapitre la veille technologique au programme "Comment la fonction système d'information accompagne-t-elle les choix de l'organisation ?"

Notre professeur vous explique pour ce cours de Spé SIG pas à pas la veille technologique et la stratégie à travers les sources de la veille technologique et les enjeux pour la stratégie d'organisation. Mais aussi il aborde la partie sur la source d'opportunités; ensuite il explique la conaissance et le patrimoine. Enfin ce document se termine par les obstacles de la veille technologique.

Téléchargez gratuitement ce cours de spécialité SIG de terminale STMG sur la veille technologique !

Document rédigé par un prof La veille technologique - Spé Systèmes d'Information de Gestion - Terminale STMG

Le contenu du document

 

LA VEILLE TECHNOLOGIQUE ET LA STRATEGIE

La veille technologique permet à l’entreprise de mettre en œuvre des techniques pour acquérir, stocker et analyser des informations. Ces informations sont d’ordre stratégique car la veille a pour but de récolter les éléments essentiels à la prise de décision. Ces décisions devant être prise dans la logique des finalités de l’organisation.

La veille est donc une activité continue réalisée par l’organisation et visant à surveiller de manière active l’environnement. Cet outil de R&D (Recherche et Développement) est de plus en plus utilisé pour contrer les différentes forces concurrentielles présentes sur le marché.

La veille technologique et la stratégie - bac terminale stmg

Cependant la veille représente un coût non négligeable pour l’entreprise car en tant qu’activité continue, elle nécessite des moyens humains, financiers et organisationnels. 

C’est pour cela qu’en fonction de la taille de l’organisation, on pratique plus ou moins un type de veille : 

Les types de veille technologique - bac stmg - terminale - spécialité SIG

 

LES SOURCES DE LA VEILLE TECHNOLOGIQUE

La veille technologique peut s’effectuer par le biais de différentes sources : 

  • Internet : moteurs de recherche, forum, site web…
  • Les bases de données
  • Les centres de recherche, les universités et hautes écoles
  • Les foires et salons
  • Les groupements d’entreprises et pôles de compétitivité…

Sources de la veille technologique - cours spé SIG - bac terminale STMG

 

LES ENJEUX POUR LA STRATEGIE D’ORGANISATION

Les enjeux de la veille technologique peuvent être classés en deux catégories : 

  • Ceux répondant à une démarche défensive (surveillance du marché)
  • Limiter les erreurs de décision
  • Détecter les opportunités et les menaces du marché
  • Faciliter les prises de décision
  • Permettre une vision de « ce qui se fait à l’extérieur »
  • Ceux répondant à une démarche offensive (exploitation du marché)
  • Comparer les compétences de l’organisation à celles des concurrents afin de les développer 
  • Anticiper les évolutions du marché, de l’environnement
  • Connaitre le plus d’informations possibles sur les tendances futures pour avoir un « coup d’avance » sur les concurrents

 

Démarche offensive - enjeux stratégie d'organisation - spé SIG

 

UNE SOURCE D’OPPORTUNITES

Nous sommes donc dans un schéma ou la technologie est au service des objectifs et non l’inverse. La plus grande difficulté étant d’être en adéquation avec la stratégie et les techniques de veille disponibles.

Si la veille technologique est de plus en plus utilisée c’est pour les opportunités qu’elle confère aux organisations.

La veille technologique permet de recueillir des : 

  • Données scientifiques et technologiques
  • Informations sur les brevets
  • Données sur le marché et ses concurrents de manière formelle ou informelle.

 

Après traitement de ces informations, l’organisation va pourvoir mettre en place des :

  • Programmes de recherche
  • Projets de développement
  • Achats ou des ventes de licences
  • Rachats de concurrents ou d’unités de production
  • Partenariats (accord de coopération, joint-venture, sous-traitance…)

 

Tous les changements qu’elle va pouvoir opérer, compte tenu de son analyse de l’environnement, vont lui permettre de développer son activité, ses savoir-faire et ses compétences afin de les transformer en avantage concurrentiel. Il s’agit ici de faire avant, mieux ou moins cher que les concurrents. 

 

LA CONNAISSANCE ET LE PATRIMOINE

A l’heure où l’économie est de plus en plus tournée vers le partage de l’information et la collaboration, la connaissance de l’entreprise n’a jamais été aussi précieuse.

Véritable patrimoine immatériel de l’organisation, la connaissance est un réel atout et lui permet d’assurer sa pérennité sur le marché.

Certaines organisations en font même un commerce en revendant de l’information, des connaissances ou des compétences aux concurrents, bien évidemment après en avoir tiré le maximum de profits.

 

LES OBSTACLES

Ressources humaines

L'organisation peut choisir de former une ou plusieurs personne en interne, à la veille (stages de formation ou des formations continues).

Cependant, ces formations exigent parfois des prérequis chez le candidat tant au niveau informatique qu'au niveau informationnel : maîtriser l'outil informatique et prétendre un savoir-faire au niveau de la recherche de l'information.

Les compétences des candidats ne doivent pas être négligées.

Pour cela il est nécessaire de faire appel à des concultants spécialisés dans les métiers de la veille, mais les prestations sont parfois très onéreuses.

Ressources informationnelles

L'accès à certains types d'information coûte très cher, notamment pour les brevets.

Les sources d'information ne sont pas toujours très pertinentes ni fiables.

La multiplicité des sources d'informations dans certains domaines rend difficile le choix d'une source.

La langue des informations peut aussi être un blocage pour l'organisation car même si la plupart des documents sont en français ou en anglais, les langues plus rares comme le japonnais, chinois, allemand, russe...peuvent concerner des documents de grandes qualités mais du fait de leur langue, sont délaissés par les organisations.

Ressources matérielles et logicielles

Certains types de veille engendrent des calculs mathématiques et des espaces de stockage considérables.

Manque de connaissances des outils de veille automatisée.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?