Corrigé Français - Bac STMG Métropole 2016

Corrigé Français - Bac STMG Métropole 2016

Nous vous proposons le corrigé de Français du Bac STMG 2016, valable également pour toutes les séries technologiques.

"La question de l'Homme dans les genres de l'argumentation du XVIème siècle à nos jours" est l'objet d'étude de l'épreuve anticipée de Français du Bac Techno. Notre professeur vous propose la correction de cette épreuve, où vous trouverez les réponses aux questions de corpus, ainsi que les trois travaux d'écriture rédigés.

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet corrigé de Français du Bac STMG 2016 !
Consultez le sujet de l'épreuve anticipée de Français du Bac STMG 2016

Corrigé Français - Bac STMG Métropole 2016

Le contenu du document

 

QUESTIONS DE CORPUS (6 POINTS)

1. Quelles sont les qualités reconnues aux inventions dans les documents du corpus ? (3 points)

– Les inventions sont le fruit de la collaboration de nombreuses personnes:Diderot(texte A) évoque les inventeurs, les "bienfaiteurs du genre humain", auteurs des premières inventions, à qui on doit les progrès technologiques modernes, et que l'histoire a oublié. Dans le texte D, Michel Serres imagine une création à laquelle chacun participerait au moyen de son identité codée, résultant en "une lumière laser, jaillissante et colorée, sortant du sol et reproduisant la somme innombrable de ces cartes, montr[e] l'image foisonnante de la collectivité, ainsi virtuellement formée". La Tour Eiffel même est "oublieuse des milliers qui ferraillèrent l'ouvrage" (l. 16).

- Les inventions ont un aspect pratique : nous le voyons par la référence aux montres dans le texte de Diderot ; par la représentation des aéronefs, symbolisant un transport facilité, dans la gravure d'Albert Robida (document C), et surtout dans la description étonnante de l'organisation du sous-marin de Nemo, dans l'extrait de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (doc B)

– De par leur nouveauté, les inventions tiennent du merveilleux, du prodigieux : nous le notons dans le texte de Jules Verne, par l'utilisation des hyperboles ainsi que d'un lexique particulier ("ces merveilles" l. 25). Le sens du merveilleux ressort également dans l'esthétique soignée, travaillée, de la gravure d'Albert Robida ; ou encore par le fait que ses aéronefs aient la forme de poissons : ce sont donc des poissons volants !

2. Comment le génie créatif associe-t-il rigueur scientifique et fantaisie dans les différents documents ? (3 points)

Dans les documents qui composent notre corpus, le génie créatif, la capacité d'inventer de nouveaux objets et de nouvelles technologiques, allie forcément rigueur scientifique et fantaisie.

Ainsi, science et fantaisie sont indissociables dans l'acte d'invention technologique, tel qu'il est représenté dans les textes de Diderot et dans celui de Michel Serres. Ainsi, dans le texte A, Diderot rappelle que les inventeurs sont aussi des scientifiques. Il compare directement les inventeurs aux scientifiques ("Mais n'en est-il pas de même des sciences ?" (l. 8 et 9)) et plus précisément aux mathématiciens (" (...) ne sont-ils pas aussi estimés que ceux qui ont travaillé successivement à perfectionner l’algèbre ?"). Les champs lexicaux de la science et de l'art ("arts mécaniques" l. 1, "artisans" l. 5, "arts" l. 6, etc) s'entrecroisent. Ces mêmes champs lexicaux se retrouvent dans le texte de Michel Serres (document D) : la rigueur scientifique est représentée par le langage technologique ("ordinateurs", "laser", etc), tandis que la fantaisie est présente par le lexique de l'art ("l'arbre", "follement", "flammes dansantes"...). De même, les références à la mythologie égyptienne ("Ka") et à l'utopie, symbolisée par le monde connecté, enfin pacifié, relèvent de la fantaisie.

Mais la rigueur scientifique peut aussi avoir pour unique but la fantaisie : ainsi, dans l'extrait de Vingt mille lieues sous les mers, on voit que le capitaine Nemo a déployé des trésors d'ingéniosité pour créer un canot qu'il puisse aborder depuis son sous-marin... dans le seul but de se promener : c'est "une embarcation légère et insubmersible, qui sert à la promenade et à la pêche". Ainsi, la longue description détaillée du mécanisme à l'origine du canot, de la ligne 11 à la ligne 19, aboutit à la simple proposition : "et je me promène". C'est également le cas dans le document C : la gravure d'Albert Robida fourmille de détails, témoignant de la rigueur scientifique des inventions qu'il dessine. Pourtant, la fantaisie n'est pas oubliée, puisque les aéronefs ont la forme de poissons !

TRAVAUX D'ECRITURE

COMMENTAIRE :

VOUS FEREZ LE COMMENTAIRE DU TEXTE DE JULES VERNE

I. Le texte valorise le personnage de Nemo, l'inventeur du Nautilus

A. Nemo, un personnage de leader

- C'estle"capitaineNemo";ildirige,cf.Énumérationdes"je"àlaligne19

– Toute une équipe est à ses ordres : cf. Parallélisme de construction : "On referme... je referme..." l. 15 – 16 ; et "à vos ordres / à mes ordres" ; + à la fin du texte, la curiosité du narrateur quant au nombre de personnes employées

B. Attitude émerveillée du narrateur envers Nemo

– Le narrateur lui-même est subjugué par Nemo : champ lexical de l'émerveillement ; Nemo monopolise le discours direct. Le narrateur pose des questions, ou pousse des exclamations, tandis que Nemo ne fait que lui répondre.

– Nemo ne dirige pas que son équipage, il dirige aussi la narration

C. Nemo, détenteur d'un grand savoir scientifique

– Le savoir scientifique de Nemo se manifeste par son usage du champ lexical de la technologie ("boulons" etc)

– Multiplication des pronoms personnels première personne : il est l'auteur de cette invention

II. L'imageextraordinaireduNautilusdansletexte

A. Le Nautilus : une invention incroyable

Usages de l'hyperbole pour décrire les équipements

Champ lexical de l'émerveillement, de l'étonnement des personnages Mystère de l'équipage qui reste invisible, à la fin du texte

B. Un labyrinthe sous-marin

Bien que le Nautilus soit un sous-marin, et par conséquent un espace réduit, il semble très étendu :

– description des pièces qui se succèdent, donne une image horizontale d'un espace très large

– La mention d'une échelle, ainsi que de l'ascension du canot vers la surface de la mer, donne au contraire l'image d'une verticalité

 

DISSERTATION :

COMMENT, SELON VOUS, LA LITTERATURE ET LES ARTS PEUVENT-ILS PRENDRE APPUI SUR LES OBJETS TECHNOLOGIQUES POUR ENRICHIR LEUR CREATION ?

Introduction

Comment la littérature et les arts peuvent-ils prendre appui sur les objets technologiques pour enrichir leur création ?

I. Evoquer, inclure les objets technologiques dans la littérature et les arts

Bien que la littérature et l'art soient généralement considérés comme des domaines fort éloignés de la technologie, ils prennent acte de l'existence des objets technologiques pour décrire leur époque.

A. Décrire la technologie dans l'oeuvre d'art

La littérature, comme l'œuvre d'art, disent la prégnance des objets technologiques dans notre vie. Ainsi, ils prennent acte des innovations technologiques de leurs époques.

Exemple en peinture : "la Fée électricité" de Raoul Dufy (1937)

Exemple en cinéma : les Temps modernes de Charlie Chaplin (1936)

Exemple en littérature : les descriptions des objets technologiques dans l'ouvre de Zola, par exemple la description très précise de la mine dans Germinal, ou encore la description du train dans la Bête humaine.

B. Penser la technologie

Mais la littérature permet également de penser la place de l'objet technologique dans son époque, sa valeur.

Exemple : texte A de Diderot, valorise le progrès technologique comme une science à part entière, alliant une dimension scientifique et une dimension artistique.

Exemple 2 : le texte sur "La Nouvelle Citroën" ou "DS" dans les Mythologies de Roland Barthes (1956) : "Je crois que l’automobile est aujourd’hui l’équivalent assez exact des grandes cathédrales gothiques : je veux dire une grande création d’époque, conçue passionnément par des artistes inconnus, consommée dans son image, sinon dans son usage, par un peuple entier qui s’approprie en elle un objet parfaitement magique."

II. Lalittératureetlesartsimitentlesobjetstechnologiques,pourévolueraveceux

La littérature et les arts imitent les objets technologiques, reprennent certains de ses fonctionnements. De ceci résulte une évolution des genres littéraire et artistique.

A. Prendre en compte la beauté particulière des objets technologiques

Ainsi, toute la modernité poétique prend en compte la beauté particulière des objets technologiques. La poésie n'évoque plus alors ses topoi classiques, mais bien plutôt les bruits de la technologie contemporaine :

Exemple : Blaise Cendrars reprend les rythmes du train dans la Prose du Transsibérien

Exemple 2 : Guillaume Apollinaire décrit la beauté ambiguë des nouvelles armes de guerre utilisées durant la Première Guerre Mondiale, par exemple les obus, dans ses Poèmes à Lou

Autre exemple : le mouvement contemporain du steampunk se base également sur la beauté des objets technologiques, par exemple de ceux inventés par Jules Verne.

B. Faire évoluer les formes littéraires et artistiques sur le modèle technologique

La littérature et l'art imitent le fonctionnement des objets technologiques, et évoluent donc en parallèle à la technologie

Exemple : dans Dracula de Bram Stoker, l'auteur reprend la forme du roman épistolaire, tout en variant les formes de communication : les télégrammes sont par exemple inclus.

Exemple 2 : d'autres œuvres incluent progressivement des sms, des photographies...

... on peut aller jusqu'à penser à l'usage des sms dans les séries contemporaines, par exemple "House of cards"

III. La littérature et les arts dépassent ces objets technologiques pour innover à leur tour

Mais la littérature et les arts prennent également appui sur les objets technologiques pour les dépasser, pour innover à leur tour grâce à l'imagination et à la fiction : c'est la naissance de la science-fiction.

A. La science-fiction : inventer du rationnel pour porter la littérature plus loin

Exemple : : Histoire comique des états et empires de la Lune, de Cyrano de Bergerac (posthume, 1657) : ancêtre français de la science-fiction

Exemple 2 : les inventions technologiques dans l'oeuvre de Jules Verne, par exemple le canot qui remonte du sous-marin dans l'extrait de Vingt mille lieues sous les mers, document B

Exemple 3 : la gravure d'Albert Robida "Le Vingtième siècle", gravure d'anticipation puisqu'elle a été réalisée en 1883, qui imagine des aéronefs en forme de poissons.

B. Penser l'homme à travers des inventions imaginaires : la portée ontologique des objets technologiques

Ces inventions technologiques imaginaires dans l'art et la littérature de science-fiction n'ont pas pour seul but d'imaginer un monde nouveau : elles servent également à penser l'homme dans d'autres conditions. En cela, elles réalisent une dimension essentielle de la littérature et de l'art.

Exemple en littérature : dans Frankenstein de Mary Shelley (1818), l'auteure considère la valeur de la vie humaine : un cadavre à qui on donne la vie par l'électricité en est-il vraiment un ?

Autre exemple : la Nuit des temps de René Barjavel (1968) et la pensée d'autres civilisations Autre exemple : 1984 de Georges Orwell, et la pensée d'une dicature technologique

Exemple en cinéma : "I.A." de Steven Spielberg ; ou encore "Her" de Spike Jonze

 

ECRITURE D’INVENTION :

Vous découvrez au concours Lépine une invention dont la nouveauté, l'utilité et l'ingéniosité vous séduisent. Désireux de partager votre découverte et de communiquer votre enthousiasme, vous écrivez un article dans le journal de votre commune.

Votre texte comprendra au minimum une quarantaine de lignes.

Pour réussir cet exercice, vous deviez :

– Respecter la forme de l'article de journal

– Décrire un objet novateur,utile et ingénieux.Vous pouviez vous inspirer des œuvres de science-fiction que vous connaissez pour trouver l'inspiration... Tant que vous arriviez également à inventer un objet original !

– Travailler votre ton, votre vocabulaire et votre style, afin de transmettre au mieux l'enthousiasme

– Respecter la taille minimum du texte requise par la consigne : au minimum une quarantaine de lignes.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?